Médicaments avant et après les années 2000

Plusieurs pages et billets de ce blog remettent en cause l'utilisation trop systématique de quelques médicaments, notamment les anticholestérols. Ce sont des médicaments utilisés pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, et qui présentent beaucoup d'effets secondaires. Voir par exemple ces pages : "Arnaque" du cholestérol : un bon résumé ; Statines = diabètes ; Résumé d'études cliniques

Plusieurs médecins affirment depuis longtemps que les résultats obtenus dans les premières études cliniques étaient discutables, et que d'ailleurs, depuis le changement de réglementation des années 2000, les résultats sont beaucoup moins bons. En France, c'est à ma connaissance le Dr de Lorgeril qui a le mieux formulé ces interrogations (cf. son blog ici Liens, ou ses livres là Bibliographie). Sans beaucoup d'échos. 

Puis parution très récemment de ce papier, par d'autrs auteurs :

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0132382
C’est en anglais, et je n’ai pas encore tout lu ni tout traduit, mais en gros, ça dit qu’avant 2000, les essais cliniques pour les maladies cardio-vasculaires montraient 57 % de « bénéfice significatif », et après 2000 (changement de règles), plus que … 8 %.
Nos coeurs, nos artères, n'ont pas changé au tournant du millénaire. C'est donc un premier pas vers une confirmation de ce qui se disait. Règles scientifiques trop légères auparavant, sur lesquelles se sont bâties des théories médicamenteuses. Dont certaines tiennent de plus en plus difficilement  la route. Mais qui servent à soigner des millions de personnes dans notre pays.

Pas besoin d'en écrire beaucoup plus, il est urgent que les médecins ré-étudient à fond ce qui était pris pour des fondamentaux. Et que les patients insistent pour avoir de vriaes références sérieuses quand ils ont un doute sur le traitement qui leur est donné.

deLorgeril cholestérol diabète PlosOne

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau