Diabète de type 2 : causes, rémissions possibles et existantes

Le diabète de type 2 a été cité à de multiples reprises ici. Je fais un nouveau point sur les données existantes. Et sur différentes approches qui peuvent permettre, selon les méthodes, d'améliorer la situation, ou parfois d'arriver à la rémission du diabète de type 2. Je ne suis ni soignant, ni chercheur (cf. Mon parcours), n'hésitez pas à vérifier tout ce qui écrit ici et à en discuter avec votre médecin.

Lorsque j'ai présenté à un diabétologue réputé de ma région, il y a 20 ans, un témoignage, détaillé, chiffré, d'évolution significative pour un diabétique de type 2 qui était passé d'une glycémie à jeun et d'une HbA1c (l'examen sanguin qui donne une moyenne de la glycémie sur les 2 à 3 derniers mois) très élevées à des valeurs quasi normales en peu de temps, après des années d'aggravation, il m'avait dit "ce n'est pas possible, une telle évolution n'existe pas".

Aujourd'hui la notion de réversibilité du diabète de type 2 est un peu mieux admise.

Le rôle diabétogène de plusieurs médicaments est aussi évoqué. Ces médicaments vous ont été prescrits pour des raisons précises, discutez avec votre médecin avant tout changement, tout en demandant de sa part une connaissance précise de la littérature scientifique à ce sujet. Mais insistez. Il en va de votre santé.

Ce billet concentre un grand nombre d'informations. Les principales sont condensées dans chaque chapitre. Plusieurs liens sont donnés pour que vous puissiez creuser chaque partie. Tout est vérifiable. Tout est applicable.

Diabète de type 2 et conseils classiques

L'arrêt du tabac et une activité physique adaptée aux personnes, suffisante, régulière, sont des bases incontournables pour aider à lutter contre les effets secondaires du diabète de type 2. Ces éléments  font consensus. Pratiquez une activité physique à votre mesure le plus régulièrement possible. Cherchez le moyen qui vous convient de stopper le tabac. Pour vous motiver, pensez à tous les anciens fumeurs très heureux d'avoir arrêté. Vous aurez déjà éliminé des facteurs puissants d'aggravation de votre santé, la sédentarité et le tabac.

Diabète de type 2 et diététique classique

Les mesures diététiques classiques (celles qui vous sont délivrées par des médecins ou des diététicien(ne)s) aident à équilibrer la glycémie par exemple des personnes avec peu de repères alimentaires, des personnes en panne d'inspiration pour varier leur alimentation, ou par exemple avec une volonté forte de réduire un surpoids. C'est déjà beaucoup et souvent nécessaire pour les personnes concernées. Pour autant, ces mesures qui améliorent souvent la situation ne renversent que peu ou pas l'évolution de la maladie.

Deux modèles alimentaires, alimentation Seignalet et alimentation méditerranéenne, permettent par contre d'améliorer réellement la situation, ou de la normaliser. Ils sont résumés ici : Alimentations qui marchent

Diabète de type 2 et régime Seignalet

Données initiales

Les témoignages (chapitre suivant) confirment après coup ce qui était observé et décrit par le Dr Seignalet pour les diabétiques de type 2 qui essayaient sa méthode :

"Les résultats publiés par le Dr Seignalet étaient : 
25 patients, moyenne d'âge 61 ans.
Moyenne d'ancienneté du DT2 : 12 ans
Glycémie à jeun oscillant entre 1.4 à 3.5 g/l selon les patients
HbA1c entre 6.7 et 9.3 %
Tous sous médication : sulfamide hypoglycémiant, biguanide, acarbose (Note = ralentisseurs de digestion de certains sucres). Aucun sous insuline
 
Avec un but affiché de glycémie à jeun < ou = à 1 g/l, et une HbA1c < 6%, cette alimentation a permis de :
  • nettement améliorer 5 patients, la glycémie à jeun étant abaissée de 33 à 55 % selon les patients, et l'HbA1c ramenée en dessous de 8 %
  • mise en rémission les 20 autres patients
Pour certains, la glycémie s'est stabilisée sans correction du surpoids."

Témoignages

Plusieurs témoignages concordants vont dans le même sens : quand l'alimentation Seignalet est appliquée, cela fonctionne très bien : le DT2 peut "disparaître" en quelques semaines ou mois, même après des années de présence de cette maladie. Voir par exemple ici :

Témoignages DT2

DT 2 confirmation des bienfaits de la diète hypotoxique

Diabète de type 2 en rémission

N'hésitez pas à mettre en place cette méthode. Informez votre médecin de votre démarche, il pourra constater plus facilement lui aussi l'évolution entre avant et après cette alimentation (alimentation Seignalet). C'est à ma connaissance la méthode la mieux documentée pour une telle évolution du diabète de type 2.

Faute de financement, il n'y a pas d'étude clinique réalisée à ce sujet, donc pas d'avis officiel, mais toutes les données sont concordantes : cette alimentation permet de normaliser la sensibilité à l'insuline et les fonctions endocrines (= production d'hormone, ici l'insuline) du pancréas, et donc à stopper voire renverser l'évolution de la maladie. A ma connaissance, aucun médicament ne réussit cela.

Parcourez aussi les autres billets de ce blog sur toutes les maladies mises en rémission par ce régime Seignalet : les effets durent en général tant que le régime est maintenu, avec des reculs de plusieurs décennies parfois. Plusieurs pathologies souvent associées aux diabètes sont concernées et mises en rémission également. Il y a tout à gagner à essayer.

Diabète de type 2 et alimentation méditerranéenne

L'alimentation Seignalet présente les cas les plus nets de rémission à ma connaissance.

Si vous ne réussissez pas malgré tout à l'adopter, des conseils sont donnés dans ces liens ci-dessus pour passer à l'alimentation méditerranéenne. Moins efficace que le régime Seignalet pour le diabète de type 2, l'alimentation méditerranéenne reste de loin préférable à la diététique classique (meilleure prévention des complications possibles cardio vasculaires du Diabète de type 2 pour l'alimentation méditerranéenne que pour l'approche donnée en consultation, qui elle même est déjà plus adaptée que la plupart des alimentations existantes).

Diabète de type 2 et sodas sucrés, ou non sucrés

Depuis que j'ai publié le lien suivant, de nombreux autres écrits sont parus à ce sujet. Ne vous laissez plus piéger par les sodas, qu'ils soient sucrés ou non. Ce sont des co-facteurs très importants pour la survenue d'un diabète de type 2 :

Trop de Sodas = Diabètes

Pour information les sodas peuvent créer d'autres effets étonnants, comme les règles trop précoces chez les jeunes filles :

Encore les sodas

Les sodas sont donc à consommer avec beaucoup de modération par tout le monde, enfants comme adultes. Avec encore plus de modération en cas d'existence d'un diabète de type 2.

Je rappelle les ordres de grandeur de teneur moyenne en sucre pour les boissons, et la comparaison avec un fruit :

1 canette de soda de 33 cl (= 6 à 7 morceaux de sucre) > soda light (pas de sucre rajouté, mais les sucres déjà présents restent) > ou = Jus de fruit du commerce (1 briquette de jus de fruit du commerce de 20 cl = 3 morceaux de sucre)  > Fruit pressé > Fruit (en moyenne, une pomme moyenne ou 2 abricots = environ 2 sucres, mais à assimilation souvent moins rapide que dans les boissons).

La teneur en vitamine C est à peu près dans l'ordre inverse.  Les "sucres" sont absorbés plus rapidement avec les boissons qu'avec les fruits. Ne vous interdisez totalement pas ces boissons si vous les appréciez mais prenez les en compte dans vos calculs d'apports en glucides et consommez les le plus modérément possible, le plus rarement possible.

Diabète de type 2 et volonté de changement

Plusieurs professionnels de la santé m'ont affirmé que les personnes atteintes de diabète de type 2 sont en moyenne plus réticentes à changer leurs modes de vie, surtout leur alimentation. Cela était peut être vrai avant, mais les informations alimentaires plus claires maintenant, sont des sources de motivation plus fortes pour améliorer réellement son état de santé.

Faites mentir ces professionnels là !

Diabète de type 2 et pollutions

Ce lien était inattendu, mais il paraît net d'après les données disponibles. Vivre près d'une zone polluée peut favoriser le diabète de type 2, parmi d'autres pathologies.

Polluants et DT2

Pollutions, cancers, diabète de type 2 et maladies cardiovasculaires

Environnement & diabètes & cancers & autres maladies

Si vous vivez près d'une zone polluée, et/ou d'une zone à forte circulation routière, cherchez à vous en éloigner le plus souvent possible. Plus facile à dire qu'à faire, ... mais ça reste très important pour votre santé. Les cas de DT2, et d'autres pathologies (y compris infantiles, dont le diabète de type 1), augmentent nettement en zone polluée.

Si votre diabétologue n'a jamais évoqué ce sujet avec vous, c'est qu'il se focalise sur l'urgence du moment, souvent la gestion au mieux de votre glycémie. Et qu'il place le reste, par exemple le rôle des pollutions, en seconde ligne, ou qu'il ne connaît pas cet aspect. Il n'existe pas de donnée indiquant qu'une personne s'étant éloignée d'une zone polluée ait vu son diabète de type 2 s'améliorer, mais cela n'a jamais été recherché. Pour autant, s'éloigner de ces zones le plus souvent possible diminue un des co-facteurs d'apparition du DT2. Et de plusieurs autres pathologies, citées dans les liens donnés.

Diabète de type 2 causés ou favorisés par des médicaments

Malheureusement cela peut arriver. De façon très massive.

Statines = diabètes

Voir aussi le lien suivant, dont les chapitres sur les statines et les I.P.P.

Personnes âgées : Médicaments à diminuer, stopper ou à ne pas commencer

Un autre blogueur a effectué des recherches et analyses plus poussées que les miennes sur le sujet du cholestérol, je vous invite à les parcourir sans retenue, c'est précis, factuel et édifiant :

https://www.cholesterol-statine.fr/?s=diab%C3%A8te

Par exemple, sur le rôle diabétogène (qui provoque le diabète de type 2) des statines, ce billet, où l'on peut voir qu'avec des statines très répandues, plus de 60 % de diabétiques de type 2 supplémentaires apparaissent en un délai très court. C'est simplement délirant :

https://www.cholesterol-statine.fr/news/les-statines-augmentent-le-risque-de-diabete-de-plus-de-50

Les substances (ou régimes aussi dans une moindre mesure) anti cholestérols baissent donc le niveau de cholestérol dans notre organisme. Et un niveau de cholestérol trop bas, c'est dangereux pour la santé !

https://www.cholesterol-statine.fr/news/bis-repetita-deux-nouvelles-etudes-confirment-quun-taux-de-cholesterol-trop-bas-est-extremement-nefaste-pour-la-sante

Vous pouvez voir dans ce dernier lien que les neuropathies des diabétiques semblent être aggravées avec un niveau de cholestérol trop bas. Un comble ! Une des principales complications du diabète de type 2 est aggravée par un type de médicament prescrit en masse aux diabétiques de type 2. Médicament lui même déclencheur de diabètes de type 2. Et qui n'a jamais sauvé la vie d'un seul diabétique de type 2 selon toutes les données disponibles.

Les mêmes données qui devraient pourtant servir de référence à vos médecins.

En conclusion de cette partie : vous êtes traité par un anti-cholestérol quel qu'il soit, statine ou autre, vous êtes diabétique (et même si vous ne l'êtes pas, mais ce n'est pas le sujet de ce billet ...) demandez d'urgence un rendez vous à votre diabétologue pour voir avec lui comment arrêter ce traitement. En lui fournissant toutes les références disponibles dans ce billet si vous le souhaitez. En effet, en France, les médecins prescrivent selon les recommandations officielles. Ces recommandations sont basées sur des études parfois très anciennes, et pas mises à jour avec les données les plus récentes, qui montrent clairement que ces traitements sont inutiles voire toxiques. Informez votre médecin ! Et ceci même si vous avez déjà eu un infarctus, ou s'il y en a beaucoup dans votre famille, ce sont d'autres facteurs qui jouent sur ce risque, pas le cholestérol.

Malgré toutes ces données et ces évidences, les statines continuent d'être prescrites en masse, pourquoi ? Cela sort du cadre de ce blog. Des pistes de réponses peuvent être trouvées ici :

https://www.anticor.org/2019/07/11/anticor-depose-une-plainte-avec-constitution-de-partie-civile-contre-des-experts-de-la-haute-autorite-de-sante/

Et globalement dans l'ensemble de ce site, et des ouvrages de cet auteur :

https://michel.delorgeril.info/category/diabete-2/

Vous pouvez également montrer à votre médecin ce résumé très clair :

https://aimsib.org/2016/08/18/pas-de-statines-pour-les-diabetiques/

Diabète de type 2 et traitements de référence

Traitements annexes

Pour les diabétiques de types 2, un ensemble de traitements annexes est souvent mis en place. J'ai pu voir récemment que les traitements anti cholestérols étaient quasi systématiques en contexte hospitalier pour des diabétiques de type 2. Malgré les évidences : les traitements anti-cholestérol ne servent strictement à rien pour les diabétiques, y compris selon les données scientifiques disponibles. Ils peuvent même aggraver, vite, la situation :

Résumé d'études cliniques

Traitements du Diabète de type 2

Les deux traitements de référence sont la Metformine, puis l'insuline quand les cachets n'ont plus assez d'effets.

Traitements: tout fonctionne?

La metfomine ou parfois l'insuline restent les traitements de référence les mieux maîtrisés, connus et pratiqués par vos médecins,  en cas de diabète de type 2. On peut voir que même ces traitements de référence font l'objet de doutes en raison de leur efficacité très limitée, par exemple selon l'âge de la personne traitée. Ils sont à manier avec précaution, avec l'avis de votre diabétologue, et surtout, ils ne remplacent pas des modifications du mode de vie, dont l'alimentation.

J'avais déjà écrit il y a plusieurs années une partie de ce que j'écris ici, qui se précise et se confirme. C'était là : https://sites.google.com/site/revolutionsalimentaires/alimentations-qui-aident-vraiment-les-diabetiques

Seules les modifications du mode de vie permettent de normaliser la situation. Et parfois aussi avec l'arrêt des médicaments diabétogènes. Si vous souhaitez stopper parmi vos médicaments ceux qui concernent uniquement le diabète, attendez de voir si les méthodes proposées ici fonctionnent, et discutez en avec votre médecin.

Diabète de type 2 et atteintes rénales

Parmi les complications possibles à long terme du diabète de type 2, il y a les atteintes rénales. Qui peuvent aller jusqu'à la nécessité de dialyses. Dans le même ordre d'idée que ce qui est décrit ici pour le diabète de type 2, une approche similaire est très bénéfique pour les reins :

Des reins solides pour 2016

Le diabète de type 2 en prenant de l'âge

Beaucoup de traitements vous sont proposés, en plus de ceux déjà cités, notamment pour les risques cardio vasculaires ou d'AVC. L'ouvrage le plus complet et le plus précis à ma connaissance est celui-ci "Prévenir l'infarctus ou l'AVC" du Dr de Lorgeril. S'il n'y avait que deux ouvrages à acquérir en cas de diabète de type 2, ce serait celui-ci, et l'ouvrage du Dr Seignalet "L'alimentation ou la troisième médecine". Vous gagnerez probablement de longues années de vie en bonne santé et avec beaucoup moins d'effets secondaires.

Parmi les médications ou alimentations trop souvent proposées en consultation, il y a, surtout pour les femmes prenant de l'âge, des prescriptions pour la solidité osseuse. Renseignez vous d'abord, car pas grand chose n'est sûr dans ce domaine, et informez votre médecin le cas échéant. Avec par exemple les éléments de ce billet :

Fragilité osseuse, causes et solutions

Ou juste pour l'ostéoporose, dans ce billet récent très complet :

https://aimsib.org/2019/10/21/losteoporose-mais-de-quoi-parle-t-on/

Encore un peu d'infos sur le cholestérol

L'information essentielle de ce billet est la capacité du régime Seignalet à modifier l'évolution d'un diabète de type 2. Mais des médicaments peuvent contrecarrer tout régime ou toute autre action en raison de leur grand pouvoir diabétogène. Si les remises en cause des régimes et médicaments anti-cholestérol vous perturbent, je donne encore deux derniers liens sur ce sujet, pour montrer à quel point ces traitements sont contre productifs. Des commentaires sont aussi très instructifs. Vous pouvez également chercher à visionner le documentaire paru sur Arte "Cholestérol : le grand bluff".

https://aimsib.org/2019/09/23/cholesterol-pourquoi-le-grand-mensonge-perdure/

https://aimsib.org/2017/04/06/statines-et-douleurs-musculaires-qui-desinforme-qui-partie-2

Conclusion

Plusieurs des traitements usuels pour le diabète de type 2 présentent des inconvénients, et de plus modifient assez peu l'histoire de la maladie. Seuls des changements du mode de vie, pour limiter ou supprimer les principales causes, ont une réelle portée : polluants, sodas, alimentation classique, activité physique .... Jouer sur ces paramètres peut vous permettre d'avoir moins besoin de médicaments, voire de retrouver des fonctions pancréatiques normales : gestion de ces polluants dont le tabac, alimentation Seignalet ou méditerranéenne, limitation des sodas, activité physique régulière. Les données disponibles vont toutes dans ce sens. La question des médicaments diabétogènes, notamment les médicaments anti cholestérols, mérite d'être creusée, pour que vous puissiez vous en passer, avec l'aide de votre médecin, quitte à lui apporter des informations qu'il n'a pas encore.

Il y a très peu, voire pas, de sites qui à ma connaissance livrent une vue d'ensemble de ces problématiques pourtant majeures, depuis les causes, et solutions, alimentaires jusqu'aux polluants. A partir des données existantes dont les études cliniques, avec aussi une sélection pointue des sites les plus pertinents sur chacun de ces sujets.

Si vous avez apprécié ces informations, et surtout si elles vous sont utiles, n'hésitez pas à soutenir ma démarche de recherche, analyse et synthèse d'informations vérifiables et applicables. Faites un don* au choix de 5, 12 ou 20 €. Cela m'aidera réellement à poursuivre et affiner ce travail. C'est ici :

 

Merci!

* Un peu de réglementaire : ce don n'ouvre pas droit à une réduction fiscale. Une facture n'est pas nécessaire pour les montants indiqués, mais vous pouvez m'en demander une si vous le souhaitez.

 

Commentaires (2)

Administrateur
  • 1. Administrateur | 22/10/2019
En complément, sur les incertitudes liées aux traitements existants du diabète, voir par exemple le billet de ce médecin : https://hippocrate-et-pindare.fr/2016/09/17/diabete-et-si-nous-avions-tout-faux/
olivier callet
  • 2. olivier callet | 23/10/2019
Pour ne pas surcharger ce billet, je n'ai pas mis tous les liens possibles, mais outre celui du blog de médecin de "Hippocrate et Pindare"dans le commentaire précédent, il y a aussi ce billet très intéressant sur le lien entre le mode de vie et la mortalité cardio vasculaire des diabétiques de type 2 :
https://michel.delorgeril.info/activite-physique/pour-les-diabetiques-aussi-le-pronostic-depend-beaucoup-du-mode-de-vie/

Ajouter un commentaire