Lymphomes non hodgkiniens, polluants, aliments non bio

Les lymphomes non hodgkiniens sont régulièrement cités parmi les maladies induites par des polluants.

 

Lymphomes et polluants

 

J'évoquais déjà ici, dans le paragraphe sur les lymphomes, plusieurs polluants ainsi que des médicaments impliqués ou soupçonnés :

Environnement & diabètes & cancers & autres maladies

C'est à lire pour réaliser à quel point les causes environnementales jouent un rôle majeur pour le lymphome non - hodgkinien ainsi que pour plusieurs autres pathologies*.

 

Alimentation bio = moins de lymphomes non hodgkiniens et de cancers du sein

 

Je découvre cet article de mars 2021, très argumenté, sur les liens entre alimentation non bio et lymphomes non hodgkiniens. C'est écrit par une médecin qui donne beaucoup de références.

https://medcritic.fr/medecine-de-precision-vs-controle-des-facteurs-de-risque/

Elle indique, études à l'appui, "dans le détail des cancers, et après ajustement pour un grand nombre de facteurs confondants (activité physique, tabagisme, histoire familiale de cancer, IMC…) la réduction ne reste statistiquement significative que pour les cancers du sein en post ménopause et pour les lymphomes"

 

En fonction de ces données; consommer de préférence des aliments d'origine biologique et éviter au maximum les sources de pollution, dont certaines sont connues, devrait limiter la survenue de ces cancers là.

Ce sont des cancers soit fréquents soit en augmentation.

 

Il n'est pas dit si le passage à une nourriture bio peut aider à la mise en rémission d'un lymphome non hodgkinien. Cela serait difficile à vérifier.

Mais a minima cela devrait permettre de ne pas l'aggraver pour les personnes atteintes.

 

Je rappelle également les liens pollutions / cancers du sein déjà évoqués par exemple ici : Cancer du sein

 

Le lymphome non hodgkinien est une pathologie pour laquelle les facteurs environnementaux sont prépondérants. Alimentation, polluants et maladies iatrogéniques (voir dans le premier lien les maladies qui semblent favorisées par les anti-cholestérol) jouent des rôles primordiaux dans les lymphomes non-hodgkiniens ainsi que pour les cancers du sein.

Il n'existe pas de solution miracle mais limiter ces facteurs devrait déjà permettre d'atténuer la gravité de ces maladies.

Parmi ces facteurs, choisir une alimentation bio n'est pas abordable pour tout le monde. Il existe des pistes pour consommer en limitant ces surcoûts.

 

Consommer bio à moindre coût

Pour avoir un peu travaillé dans une usine de fabrication d'aliments - non bio - pour le bétail, j'avais pu constater des :

antibiotiques multiples en grandes quantités ; tourteaux de soja hyper-traités provenant d'Amérique du Sud, peut-être OGM et aussi larges contributeurs à la déforestation, à la mortalité amérindienne, et aux immenses incendies d'Amazonie et du Pantanal au Brésil ; graines concassées de maïs local hyper-traité aussi et très gourmand en eau en été, quand il y a très peu d'eau ; graisses animales surcuites pour éviter les microbes après une cuisson de mémoire à 300 ° C  - mais pour quelle qualité ?, etc.

C'était il y a des années, mais je doute qu'il y ait eu d'énormes progrès. J'ai préféré consommer alors le plus possible viandes et oeufs produits en agriculture biologique, locale. Si vous choisissez au moins partiellement cette voie vous pourrez éviter une grande partie de ces aberrations sanitaires, humaines, écologiques, éthiques. Et également d'avaler d'étranges mélanges d'antibiotiques.

Consommez aussi les produits laitiers en version bio si vous en prenez.

ps : les produits laitiers sont supprimés dans un des modèles alimentaires que je cite souvent sur ce blog en raison des succès obtenus pour une centaine de pathologies : l'alimentation Seignalet.

 

Il existe également dans plusieurs magasins bio des formats de panier déjà préparés et moins onéreux qu'avec les légumes pris séparément, ainsi que parfois des formules traiteur bon marché. Cela permet de ne pas payer beaucoup plus cher que des produits classiques.

Dans le petit magasin bio à côté de mon lieu de travail des salades composées à 3,90 € du rayon traiteur tiennent la route et suffisent souvent pour un repas. Elles sont régulièrement compatibles avec l'alimentation Seignalet.

Le bio n'est pas toujours facile d'un point de vue économique mais c'est donc de plus en plus abordable, il y a des solutions, et je le répète, prendre le plus souvent possible les aliments d'origine animale en version bio limite déjà beaucoup l'absorption de polluants.

 

* J'avais été le premier à ma connaissance à proposer  un lien possible entre lymphome de Hodgkin et pollutions, lien qui semble toujours probable, en plus du lien plus net entre lymphome non hodgkinien et pollutions.

Si vous appréciez les informations données ici, partagez, commentez et si vous le pouvez, soutenez svp ce blog avec le bouton ci-dessous, ce sera aussi très apprécié.

 

Ajouter un commentaire