Royaume-Uni

  • Faire confiance aux chiffres officiels

    Le plus souvent possible : faire confiance aux chiffres officiels. Je ne cite que ces derniers. Car les chiffres bruts parlent d'eux-mêmes. Exemples.

    A ce jour les progrès en prise en charge en réanimation (moins d'intubation, meilleurs timings d'intervention grâce à l'expérience, plus de matériel pour s'isoler des virus en réa, etc.) semblent avoir montré un effet bénéfique bienvenu et peu contestable.

    Pour le reste de l'arsenal thérapeutique ?

    Le Royaume-Uni et Israël ont été à maintes reprises cités comme des exemples à suivre. Youpi. Cela donne quoi ?

    Owid 10 aout 2021 matin

    Sources : le site ourworldindata

     

    Avec de très bons taux de vaccination double-dose la mortalité repart hélas à la hausse. Tout le monde espère que ce soit passager. En attendant une 3ème dose est requise pour une partie de la population en Israël. Il est re-question aussi de re limitations de ci de là dans ces pays.

    On est passé en très peu de mois d'un vaccin efficace à 95 % en double dose et une mortalité quasi vaincue à un vaccin moins efficace et une 3ème dose nécessaire pour les personnes qui en souffrent le plus.

    Bien sûr ces 95 % étaient calculés en efficacité relative. En réduction de risque absolu on était miraculeusement dès le départ autour de 1 % pour les vaccins répandus en France. Tout le monde peut aller vérifier. C'est sur ces bases là que ces produits ont été autorisés.

     

    Mais si la balance bénéfices risques est la bonne pourquoi ne pas continuer ?

    D'ailleurs on l'a assez entendu, les effets indésirables sont minimes.

    Toujours les chiffres officiels :

    https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-23-07-2021-au-29-07-2021

     

    3ème page : 25 % d'effets indésirables graves. Juste un quart parmi les vaccinés. 1/4 ... Si peu.

    C'est pas comme si la vaccination des jeunes pouvait atteindre le système reproducteur.

    Ah, possiblement pour les femmes avec des troubles menstruels étonnants, bien sûr en âge de tomber enceinte ...

    Ou bien générer des maladies auto immunes. Ah si avec la polyarthrite rhumatoïde ....

    C'est un immense mérite de la part des industriels et des autorités sanitaires associées, de lister consciencieusement ces effets. Les commentaires sont une toute autre histoire. Un peu comme le lien vaccins anti hépatites B et maladies démyélinisantes dont la SEP, largement nié dans les commentaires officiels. Mais clairement écrit dans la partie "effets secondaires" de la notice de ces produits, depuis longtemps.

    Ps : pour aider à visualiser par exemple les notions de risque relatif et réduction de risque absolu, par exemple dans le cadre d'effets secondaires, il y a ça :

    https://www.cholesterol-statine.fr/news/rapport-risque-benefice-nous-prendrait-on-pour-des-breles

     

    Il est très étonnant qu'une majorité d'opposants se focalise sur des produits alternatifs aux résultats a minima très décevants et aux présentations très bricolées.

    Il suffit pourtant de lire les données existantes sur les produits rendus quasi obligatoires pour se poser des questions.