Opérer pour un fibrome ?

Les faits que je rapporte ici sont largement connus. Pourtant, il semble qu'il faille le rappeler très souvent.

Les cas pour lesquels une opération (ablation du fibrome) est réellement nécessaire, sont de fait assez rares.

Pourquoi parler de fibromes dans un site initialement réalisé pour les diabétiques, alors que ça concerne une grande partie de la population féminine, diabétique ou pas ?

La possibilité d'apparition de fibromes utérins augmente en partie avec l'âge (en fait jusqu'à la ménopause, ensuite les fibromes diminuent), et aussi avec l'obésité. L'âge, et l'obésité sont deux (parmi beaucoup d'autres) facteurs d'apparition de diabètes de type 2.

Certains services hospitaliers ou de clinique ont tendance à sur-opérer des fibromes. Ce n'est pas toujours nécessaire. 

Le lien qui suit vous redirige vers le blog d'une gynécologue, qui l'explique et l'exprime de façon très claire : 

http://lesboomeuses.com/faut-il-faire-fibromes/

C'est simple : la plupart des fibromes sont bénins, et se réduiront tout seuls après la ménopause, ce n'est donc pas la peine d'opérer, ni d'enlever l'utérus dans beaucoup de cas.

Si on vous le propose, mais que les justifications vous paraissent litigieuses, n'hésitez surtout pas à demander des justifications, et un second avis. 

Pour la partie du billet cité relative aux traitements de fibromes générant des saignements : je n'ai pas de connaissances sur la question. N'hésitez pas à préparer des questions avant votre visite chez le gynécologue, et à parcourir des blogs spécialisés. Par exemple celui déjà cité , ou encore celui-ci : http://www.martinwinckler.com/spip.php?rubrique8

Le but est de cerner au mieux la ou les solutions qui vous conviennent, pour diminuer les désagréments liés au fibrome s'il y en a, et surtout, chaque fois que c'est possible, pour annuler les interventions chirurgicales.

 

Une opération même courante comporte souvent un risque d'effet secondaire, majoré dans certains cas ; par exemple pour les femmes diabétiques, en partie en fonction de l'équilibre glycémique moyen obtenu auparavant. Les effets secondaires ne sont aps certains, c'est simplement la probabilité d'en avoir qui augmente.

Les opérations d'ablation de fibromes sont courantes, et souvent sans danger. Mais des effets secondaires sont possibles, d'autant plus scandaleux dans les cas où cette ablation n'est pas nécessaire.

Un exemple est largement documenté dans l'émission qui suit : hystérectomie décidée à la va-vite, selon le reportage pour contribuer à gonfler le chiffre d'activité de l'hopital, et au final sans aucune vraie justification thérapeutique, et avec des effets secondaires lourds.

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-lundi-14-septembre-2015_1074089.html

L'émission est longue, mais elle permet de comprendre la logique d'ensemble qui mène à des traitements inutiles, parfois dangereux, dont des opérations inutiles, parfois dangereuses.

 

Beaucoup de médecins protestent contre la main mise de logiques financières à l'hopital ou en clinique. Il faut veiller à ne pas en devenir otage, c'est à dire ne pas se faire prescrire une intervention peu ou pas utile, tout simplement pour gonfler les chiffres d'activité de l'hopital qui en a besoin au moment de votre visite. S'informer, discuter avec le médecin, demander un second avis, sont des bons moyens pour faire la part du vrai et du faux. 

Commentaires (2)

BHW

I know this web page gives quality depending articles or reviews
and additional material, is there any other web page which gives these information in quality?

olivier-callet
  • 2. olivier-callet (site web) | 03/04/2017

Bonjour,

je vous invite à parcourir les liens proposés dans l'article.
Ces sites, par exemple celui de Martin Winckler, sont fondés sur des données scientifiques mais aussi sur la pratique clinique, d'où leur intérêt. Le reportage montre les aspects économiques, incontournables pour comprendre pourquoi cette opération est autant pratiquée.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau