Encore les sodas

C'est le site lanutrition.fr qui attire notre attention sur cette étude : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25628346

En résumant beaucoup : "More frequent SSB  (= sugar-seetened beverage) consumption was associated with earlier menarche in a population of US girls."

Ce qui signifie que la consommation plus fréquente de boissons sucrées est liée à une plus grande précocité des règles chez les jeunes filles. Le suivi correspond à plus de 10000 personnes années*. 

Cela fait beaucoup d'effets santé liés à la surconsommation de sodas. Par exemple Trop de Sodas = Diabètes.

Dans le cas des règles précoces, d'autres explications pourraient être recherchées aussi, mais c'est un indice fort de plus, pour montrer que les sodas sont une boisson divertissante occasionnelle, mais qu'en prendre souvent a des effets biologiques forts et souvent délétères. 

Contrairement au diabète de type 2 (voir page citée plus haut), il n'y a pas par contre pas de lien ici entre règles précoces et sodas light.

Les règles précoces, est ce dangereux pour la santé, comme peut l'être parfois le diabète de type 2 s'il n'est pas détecté à temps ?

Les auteurs lient la plus grande précocité des règles à une légère augmentation du risque de cancer du sein. Toutefois, difficile de savoir si le lien est avec les régles précoces, ou avec les facteurs, surtout alimentaires, qui favorisent les cancers du sein : Blé, laits, cancers : confirmations de liens ; Cancer du sein

Je ne sais pas s'il existe des suivis épidémiologiques de personnes qui boivent des sodas à haute dose pour confirmer ou infirmer ces effets sur les régles : dans plusieurs foyers en France, il suffit de voir la quantité de sodas disponibles dans les supermarchés, ou encore au Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) où c'est parfois devenu impressionnant.

La principale conclusion à ce stade, paraît évidente, mais mieux vaut répéter les évidences : l'alimentation a un rôle important pour la préservation de la santé, et les sodas bus trop régulièrement ont des impacts très forts, dangereux à moyen terme.

* Explication technique pour la plupart des études cliniques : 1 "personnes année", correspond à une personne suivie pendant une année, 5 personnes années peuvent correspondre à 1 personne suivie pendant 5 ans, ou 5 personnes suivies pendant un an. Cette façon de procéder est très très classique. 

Pour des produits censés être pris à vie (aliments, certains médicaments, ...), 500 personnes années seront plus réprésentatives avec 100 personnes suivies pendant 5 ans, qu'avec 250 suivies pendant 2,5 ans. D'une façon générale, la durée moyenne de suivi permet de savoir quelle est la durée effective de suivi. Une explication détaillée sur les essais cliniques sera faite plus tard.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau