baisse du prix

Attention à la baisse du prix du lait

De nombreux articles font état de la baisse du prix du lait. Des articles surtout dans les journaux économiques : http://www.lesechos.fr/journal20150102/lec2_industrie_et_services/0204038172836-prix-du-lait-avis-de-gros-temps-pour-les-producteurs-1079519.php# ; http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/20150226trib34b85cae4/qui-supportera-la-baisse-du-prix-du-lait-apres-la-fin-des-quotas.html  et pas vraiment dans les journaux "santé".

On y parle prix du lait, prix de la poudre de lait, etc. C'est là que ça concerne toutes les personnes engagées dans un changement alimentaire, que ce soit avec des apports modérés (alimentation méditerranéenne) ou des apports nuls (alimentation hypotoxique = alimentation Seignalet), cf. Alimentations qui marchent.

Les prix étant bas, la tentation sera grande d'en inclure dans des produits qui n'en contenaient pas jusqu'ici : plats préparés de toutes sortes dans le commerce. Par exemple les soupes de légumes, les pots de sauces, sauces tomates, etc.. Dans les semaines et les mois qui viennent, si vous êtes habitués à des produits sans lait, vérifiez à nouveau leur composition avant de les acheter. 

Les régimes "sans produits laitiers" ne font pas encore partie du paysage médiatique ; pour des agriculteurs qui essaient de gagner leur vie, il n'y a aucun souci à tenter d'en vendre le plus possible. Et l'attention sera encore moins grande du  côté des transformateurs, des revendeurs, plongés dans une sorte de guerre économique sans fin.

Cela m'est déjà arrivé à quelques reprises : soit ce sont des aliments préparés, sans produits laitiers, qui sont supprimés des rayons et remplacés par des équivalents, avec produits laitiers, soit c'est composition d'un produit qui change. 

Donc, vérifiez ! Y compris les plats dont vous avez l'habitude depuis longtemps.