Plus de 100 000 pages vues, par plus de 35000 visiteurs

Après un rappel des caractéristiques de ce site, j'indique les principaux centres d'intérêt des visiteurs jusqu'ici, et des raisons pour lesquelles beaucoup de ces thèmes, ne sont pas pris en compte, ou pas assez, par les médecins, malgré le nombre croissant de personnes concernées; 

Des propositions sont faites pour améliorer ces prises en compte, par chaque personne concernée (patient(e), aidant(e)). Mais aussi pour plus d'efficacité à titre collectif : du suivi par un professionnel de santé à un soutien à une association impliquée dans ces domaines. 

N'hésitez pas à venir publier vos témoignages, ici en commentaire, ou sur les divers forums spécialisés, si vous avez mis en place de tels changements, en précisant les résultats obtenus. 

Rappels

Depuis que le site existe, plus de 100000 pages ont été vues, par plus de 35000 visiteurs Le record de visiteurs en une journée a été de 800 et quelques. C'est à la fois peu, et beaucoup pour un site de ce type. 

Ce qui me motive particulièrement pour continuer à rédiger, c'est que la moyenne de pages vues par visiteur augmente depuis le début. De plus en plus de visiteurs parcourent 5 à 8 pages lors d'une visite.

Le thème central au début était le diabète (de type 1 et de type 2), et les améliorations possibles liées à l'alimentation. Puis les maladies souvent liées au diabète, ou alors les maladies avec des mécanismes de déclenchement comparables, mais des manifestations cliniques très différentes.  Je relaie aussi un appel à la prudence pour quelques traitements précis, qui concernent trop souvent les diabétiques de type 2 : par exemple les anti cholestérols, inefficaces et toxiques, et ... diabétogènes ! Le rôle de l'environnement (alimentation en premier lieu, mode de vie, pollutions, tiques, etc.) est prépondérant pour les maladies citées ici. Les meilleurs résultats sont souvent obtenus en jouant sur un ou plusieurs de ces paramètres.

Beaucoup d'expériences, menées soit selon les critères de la recherche scientifique médicale (régime dit méditerranéen), soit de façon plus empirique, mais confirmées et re confirmées avec des reculs parfois de plusieurs décennies (régime Seignalet), montrent la contribution majeure de l'hygiène de vie, surtout de l'alimentation pour gérer ces maladies, voire pour connaître de longues phases de rémission.

Il y a une barrière mentale, un paradigme, à briser : l'idée qu'un changement alimentaire puisse permettre des rémissions longues, jamais observées auparavant chez la même personne, ainsi qu'une baisse réelle des besoins médicaux.

Ce n'est même pas entendable pour beaucoup de professionnels de santé, en dehors de quelques cas spécifiques et de quelques actions de prévention. Corollaire, les recherches en ce sens ne sont pas financées, malgré la récurrence des témoignages, leur répétitivité, et malgré le recul (en années, parfois plus d'une décennie, 17 ans pour moi par exemple) pour beaucoup de ces patients. 

Intérêts des visiteurs

L'intérêt des visiteurs porte bien sûr sur les résultats du régime Seignalet pour le diabète Diabète de type 2 en rémission ; DT 2 confirmation des bienfaits de la diète hypotoxique, sur les problèmes que posent les anticholestérols (statines, fibrates, anticholestérols injectables, régimes dits anticholestérol ...) , et sur les solutions efficaces pour les maladies cardio vasculaires, sans viser une baisse du cholestérol. Voir par exemple : Pétition sur les anticholestérols ; "Arnaque" du cholestérol : un bon résumé ; Statines = diabètes

Pour le diabète de type 1, je rappelle une information essentielle. Les deux seuls cas publiés dans la littérature médicale avec arrêt du développement du DT1 l'ont été sur la base de changements alimentaires, surtout arrêt du gluten ; d'autres modalités alimentaires ont pu jouer aussi. Ca ne signifie pas que ça fonctionnera chez tous les nouveaux diabétiques de type 1 (au moment où ils sont hospitalisés à la découverte du DT1, ensuite il est peut-être trop tard pour tenter cette approche ; et même au début, trop de paramètres entrent en jeu pour que ça fonctionne à chaque fois) mais par contre ça devrait être essayé pour chaque nouveau cas. Plus de détails ici : Régime cétogène pour le DT1 ? Urgences dès le diagnostic

D'autres pages sont très souvent parcourues par les visiteurs. Elles concernent :

  • la maladie de Lyme, ce qui montre le déficit d'information auprès des médecins ; Lyme & Maladies Vectorielles à Tique - 1
  • les saignements de nez liés au chocolat ! Cette info me semblait à la fois un peu anecdotique et intéressante pour la multiplicité des liens entre alimentation et santé. Depuis, c'est un des thèmes les plus recherchés après ceux cités ci-dessus ; Café et chocolat
  • les dangers potentiels des surdosages de glutamine en complément alimentaire : je n'ai pas eu de question directe à ce sujet, mais j'imagine que les communautés sportives, très actives sur le net, notamment celles du monde de la musculation, du fitness, du crossfit, etc., sont avides d'informations à ce sujet. Glutamine : bienfait, ou à fuir ?
  • la fragilité osseuse : c'est un sujet crucial, et il y a bien d'autres facteurs à prendre en compte que les produits laitiers, qui ne servent à rien dans cette optique ; Fragilité osseuse, causes et solutions
  • les vascularites. Cela démontre aussi bien le manque d'information dont disposent les patients pour ces maladies rares, que l'intérêt porté à la solution du régime Seignalet, en complément des traitements existants, souvent nécessaires mais la plupart du temps insuffisants. Confirmation pour la maladie de behcet, une vascularite ; Vascularites
  • les liens entre alimentation et cancer ; Blé, laits, cancers : confirmations de liens ; Cancers, et euros
  • les maladies de Parkinson et d'Alzheimer, et les solutions alimentaires, ou quelques dangers liés à des médicaments précis : Alzheimer, parkinson, ... aussi !
  • les liens entre pollutions et maladies. Moins de visites qu'attendues sur ces thèmes, et pourtant ... Savoir que les diabètes de types 2 et de type 1 sont largement favorisés par la pollution. Que des cancers le sont aussi, avec des liens très précis (quels types de pollutions pour tels cancers, par exemple le lymphome de Hodgkin), avec les malheureux exemples de Tarente en Italie, et de Fos sur mer en France. Savoir ça, et bien d'autres éléments résumés dans ces billets, peut permettre d'agir plus efficacement. Et aussi de compléter les connaissances sur les mécanismes de déclenchement de ces pathologies. Que vous soyez voisin d'un site polluant, patient, médecin ou chercheur, prenez le temps de vous y intéresserEnvironnement & diabètes & cancers & autres maladies ; Pollution et DT1 ; Pollutions, cancers, diabète de type 2 et maladies cardiovasculaires. L
  • les arguments alimentaires qui militent contre l'utilisation des OGM, arguments malheureusement très peu explorés ou utilisés, alors que ce sont peut être les plus importants en termes de santé humaine : O.G.M. et santé ?
  • un autre sujet, très important pour les personnes concernées, l'échec du régime sans gluten pour des personnes coeliaques, a été assez peu regardé. Pourtant, l'efficacité du régime Seignalet dans ce cas peut réellement changer la vie de ces personnes. Coeliaques et échec du sans-gluten : solution Seignalet

Pourquoi ça ne suit pas du côté des professionnels de santé ?

Les patients sont très nombreux à se renseigner, à essayer ces changements d'alimentation soit en prévention, soit pour réellement diminuer leurs symptômes. Des médecins et autres professionnels de santé se battent aussi en ce sens, mais ces thèmes ont du mal à prendre. Parmi les exceptions, regardez par exemple cette interview : Interview de Mme Sénéchal, diététicienne à Amiens

Pour le régime Seignalet : plus de 90 pathologies sont concernées, avec des réussites incroyablement spectaculaires pour des pathologies telles que l'asthme : Asthme et Seignalet ; Compléments pour l'asthme et les maladies respiratoires.

Pour qu'un médecin puisse conseiller ce type d'alimentation, il doit se sentir d'une part bordé juridiquement, et d'autre part être convaincu par des expériences scientifiques menées en ce sens. Problème : un essai clinique bien conduit pour une seule de ces pathologies, dure 4 à 5 ans (durée de l'essai lui-même, sans compter le temps de préparation et de recherche de financement), et coûte environ 800 000 euros. Ces budgets ne sont pas disponibles pour ces types de recherche. 

Le cas est aussi incompréhensible pour la non remise en cause, pourtant nécessaire, de l'intérêt des anticholestérols : que ce soit pour un diabétique de type 2, pour un diabétique de type 1 qui approche la cinquantaine, ou une diabétique qui approche de la ménopause (les médecins sont largement encouragés à traiter dans ces cas, ou pour tout autre patient. C'est une hérésie médicale dans tous les cas de figure, au détriment de la santé du patient, mais c'est ainsi cf. les explications sur ces recommandations dans le chapitre "Efficacité et effets secondaires de plusieurs médicaments" de cette page http://www.revolutions-scientifiques-et-diabetes.com/blog/reunion-inaugurale-de-l-aimsib-suite.html#5uWrCbz3RGbLSxHS.99),. Articles scientifiques très documentés, ouvrages en ce sens, par des auteurs médecins, chercheurs, médecins - chercheurs (de Lorgeril), pétitions, questions à l'assemblée nationale pour le cas de la France (j'avais sollicité ma députée en ce sens, mais, suite aux questions aux gouvernement, la réponse donnée par la ministre, sur ce sujet, totalement apolitique, via les agences de santé gouvernementale était "bateau" et .. fausse).

Pour les liens pollution / santé. Il est incroyable de voir qu'un lien net entre pollutions autour de l'étang de Berre (à l'ouest de Marseille, l'endroit plein de fumées, qui sent très mauvais, depuis des décennies, quand on y passe en voiture) et maladies (diabète de type 1, cancers y compris de l'utérus, asthme, lymphome de Hodgkin, etc.) n'a été décrit précisément qu'en ... 2016/2017. Les données sur les liens entre pollutions et surmortalité, maladies, dans le secteur de Tarente en Italie sont récentes aussi, alors que le flot de pollutions date là encore de plusieurs décennies. 

Environnement & diabètes & cancers & autres maladies ; Pollutions, cancers, diabète de type 2 et maladies cardiovasculaires

Comment agir ?

  • Continuez à vous renseigner, lire les témoignages, les conseils, etc. en fonction des pathologies que vous avez, ou que vous souhaitez prévenir. Voir sur ce site, ou sur les liens proposés : Liens
  • Appliquez, en vous renseignant d'abord, et en informant votre médecin, même s'il n'est pas d'accord , les changements alimentaires préconisés : Alimentations qui marchent ; Alimentation et diabétes
  • Faites vous suivre si besoin par un spécialiste qui pourra vous accompagner en toute sécurité. Voir par exemple l'interview d'une diététicienne qui accompagne les patients en ce sens (lien plus haut dans ce billet). 
  • Prenez connaissance des principaux médicaments qu'arrêteraient en priorité les professionnels de santé chez les personnes âgées (médicament pas ou peu utiles, et/ou jugés dangereux), et vérifiez si vous êtes concernés. Même si vous n'êtes pas âgés. Les statines en font partie en bonne place. Personnes âgées : Médicaments à diminuer, stopper ou à ne pas commencer. A discuter impérativement avec votre médecin, en présentant ces arguments, avant d'envisager toute modification du traitement. En insistant auprès de votre médecin. 
  • Agissez via une association à chaque fois quand c'est possible : par exemple, pour la lutte, qui prend du temps, contre les méfaits des anticholestérols, et d'une façon générale pour une médecine réellement scientifique et bienveillante, n'hésitez pas à rejoindre cette association : https://aimsib.org/.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau