Asthme et Seignalet

Depuis que je lis ou entend des témoignages sur la méthode Seignalet et l'asthme, le lien me paraît évident, de façon très nette pour plus de 60 % des patients atteints, et très fort pour 20 à 30 %  des autres patients.

Voir par exemple ce billet : Maladies associées : l'asthme

Donc je ne cherche plus spécifiquement ces témoignages, mais je viens de tomber sur deux d'entre eux, autant les répercuter et montrer encore que cette méthode est très efficace pour l'asthme, et sur du long terme.

Un témoignage dans les commentaires de cette page : https://www.santenatureinnovation.com/lincroyable-regime-seignalet/

Je le reproduis ci-dessous. Le site et le livre de Jean Marie Magnien sont cités ici Liens et là Bibliographie.  

Magnien Jean Marie

Oui il faut éviter les excès en toute chose. Lisez le livre « Réduire au Silence 100 maladies avec le régime Seignalet ». L’alimentation crue n’est pas imposée mais seulement éviter les grillades à répétition et privilégier quand c’est possible la cuisson à la vapeur douce. Dans ces conditions tout devient acceptable et les résultats favorables sont au rendez-vous à une condition: être patient et de faire les choses avec sérieux en sachant que le lactose des médicaments n’a pas d’effet négatif car sa concentration est trop faible.

Ci-dessous un cas clinique récent:
Mardi 4 mars 2014.

Monsieur

« Je reviens vous pour vous donner quelques nouvelles sur mon nouveau mode d’alimentation régime Seignalet) mis en place le 4/01/14, et suivi à la lettre depuis cette date.

Les pathologies (toux rhinites asthme etc….) à cause desquelles je souffrais depuis 45 ans ont commencé à l’âge de 8 ans comme dans le cas décrit dans votre livre à la page 157 (J’en ai 53 !). Toutes mes pathologies ont pratiquement toutes disparues! Ce nouveau régime m’a permis de constater qu’après analyse j’avais une petite allergie au gluten !

Pour ce qui concerne mon médecin je lui ai indiqué mon nouveau mode d’alimentation mais il est très dubitatif, et je pense qu’il ne fait pas de lien de causalité avec la disparition de mes pathologies.

Ce qui est bien dommage !

Mais mes résultats me suffisent pour constater ma nette amélioration clinique, et je ne veux pas insister au risque de passer pour un extraterrestre !!! »

Les résultats d’analyse fait 20 jours après le démarrage de ce régime sont édifiants.
Le poids de départ est de 90 kg pour 175 cm soit un Indice de Masse Corporel (IMC) à 29,4. Cela constitue une surcharge de 14 kg. En 20 jours une perte de 5 kg et en deux mois de 8 kg passant de 90 kg à 82 kg.

– les taux de cholestérol, triglycérides redeviennent totalement normaux.
– Les polynucléaires Basophiles passent de 61/mm3 à 11/mm3 (N < 150)
– Les polynucléaires éosinophiles passent de 500/mm3 à 0/mm3 (N < 500). (Jean-Marie Magnien : bien noté que le taux d’éosinophiles est en relation avec des troubles allergiques ou lié à des parasitoses).

« Et je me sens vraiment très bien. Tout ceci m'encourage bien entendu à continuer sur cette ligne. J’en profite pour vous remercier de m'avoir éclairé avec votre livre « Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet » ».

O D
JM.M
"

 

 

Deux autres témoignages ici :

http://www.julienvenesson.fr/comment-un-regime-sans-gluten-ameliore-lasthme-et-les-allergies-respiratoires/

"Pascal 2 juillet 2014 à 15 h 18 min

Bonjour,
Effectivement je confirme ; en tout cas pour ma part une énorme amélioration voire disparition des allergies saisonnières (de Mars à Novembre) auxquelles je suis gêné depuis une quinzaine d’années et où seul le Kénacort 80 (traitement de cheval) me permettait de passer une année tranquille.
Ca doit faire un peu plus d’un an que j’ai supprimé le gluten et le lait de mon alimentation et je vois vraiment la différence ayant aussi une sensibilité de l’ensemble de l’appareil digestif (colon irritable, diverticules, intestin….).Les douleurs abdominales quotidiennes ont aussi disparues.
Dur de faire passer le message sur les bienfaits du sans gluten mais faut s’accrocher! :)

 

"corinne J 30 novembre 2014 à 14 h 06 min

Bonjour,

J’ai 43 ans, Je suis asthmatique depuis ma naissance, et allergiques au pollen, acariens, poile de chat,Humidité etc…., j’ai du mal à supporter les climats humide…
je suis sujette au crise d’urticaire, depuis toujours j’ai un traitement de fond matin et soir,
J’aime le sport et j’ai un asthme d’effort avec obligation de mettre 2 bouffées de ventoline ou bricanyl
avant chaque effort sportif. Depuis 15 jours par le pure des hasard j’ai décidé d’arrêter le Gluten juste pour faire une petit régime. Puis je suis partie en voyage, n’ayant plus mon médicament de traitement de fond je me suis inquiétée, partant dans un endroit où il pleut chaque jour. Puis il y a 2J j’ai réalisé que je faisait plus de crise d’asthme et que mes éternuements matinaux avaient disparus. Ce matin j’ai fait un test : Je suis partie courir plus d’une heure sous la pluie sans prendre ces 2 fameuses bouffées , et par miracle le contrôle de ma respiration n’était plus mon centre d’intérêt, j’ai accéléré puis décéléré ma course. Rien , aucune crise…. j’ai l’impression de rêver…. je vais prendre un RDV chez un medecin sportif pour refaire des test d’asthme à l’effort. J’ai vraiment l’impression d’avoir été empoisonnée depuis toujours….
"

 

En résumé, si vous êtes asthmatique, et c'est la même chose pour la BPCO - Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive - avec arrêt du tabac, essayez le régime Seignalet.

Tout à gagner, rien à perdre.

Pour celles et ceux qui craignent de perdre trop de poids et/ou d'énergie d'un coup, commencez le régime progressivement : arrêt des produits laitiers dans un premier temps, pendant deux à trois semaines, avec diminution du gluten en cherchant d'autres saveurs, d'autres plats, puis arrêt du gluten au bout des deux à trois semaines, et du maïs. Pour les cuissons, les réduire progressivement en même temps, pour s'habituer à cuire à la vapeur, en mijotage, etc.

Alimentations qui marchent

 

Si vous avez des craintes pour la solidité des os, beaucoup d'infos sont dans ce lien : Fragilité osseuse, causes et solutions

 

Pour la maladie de Widal, la même méthode fonctionne à condition d'arrêter, ou de diminuer nettement, en priorité les sulfites.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau